Gérald Bloncourt

Gerald Bloncourt

Né en 1926 à Bainet en Haïti, Gerald Bloncourt est contraint de fuir vers la capitale en 1936 à la suite d’un terrible cyclone. A Port-au-Prince, il aide à l’émergence de la peinture haïtienne sur la scène internationale par le biais notamment de la fondation du Centre d’Art haïtien.

Figure majeure des journées révolutionnaires ayant entrainé la chute du gouvernement Lescot, Bloncourt est expulsé du pays et s’exile à Paris ou il se lance dans la photographie tout en continuant de peindre et de graver.

Il est un temps responsable politique du service photo de l’Humanité et devient par la suite reporter indépendant pour de multiples périodiques français. Revenu en Haïti en 1986 il continue d’entretenir son œuvre artistique abondante et publie plusieurs ouvrages de témoignages relatant son engagement militant en Haïti et en Europe.

Evènements récents:

2004: Parution de ses mémoires de reporter photographe : Le regard engagé. Parcours d’un franc-tireur de l’image

2006 : Parution avec Michael Löwy de Messagers de la tempête. André Breton et la Révolution de janvier 1946 en Haïti

2010 : Parution de Le PARIS de Gérald Bloncourt, témoignage du Paris laborieux et populaire comprenant de nombreuses photographies d’artistes et d’écrivains.

2011: Il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

2013: Parution de Journal d’un révolutionnaire, préface Rodney St-Eloi




haut de page